Johanna Kammerer de Dunningen – Allemagne – a vécu à  Pointe-Noire, au Congo Brazzaville, avec une communauté de quatre spiritaines. Johanna s’est bien adaptée à ce milieu de vie nouveau. Reflétant une joie habituelle quelque soit la situation, attentive aux autres, c’est avec un regard positif qu’elle va à  la découverte d’une autre culture.

Johanna_et_Erika_pour_site_2.jpg

Elle nous écrit :
” Le climat équatorial, la langue étrangère et les gestes inhabituels, me rappellent que je vis dans une autre culture. Je trouve que la vie des Congolais est plus dure, plus difficile, plus injuste, plus fatigante que celle d’un Allemand.

En même temps, elle est moins stressante, plus vivante, plus joyeuse, plus simple. Je trouve dommage que l’Europe est le grand idéal et que beaucoup cherchent à  y aller. Ce que je retiens de beau c’est l’ouverture et l’intérêt des gens envers les étrangers et aussi le respect envers les aînés, qui est enraciné dans la culture.

La religiosité des gens est impréssionnante. J’admire en plus la façon avec laquelle ils vivent les situations difficiles comme la maladie, le mal, surtout la mort qui n’est pas écartée de la vie, comme en Europe, mais qui en fait vraiment partie et qui reçoit beaucoup d’attention.

J’aime savourer la gaité de l’Afrique.”

* Maz = Missionnaire pour un temps