Sœurs Missionnaires du Saint-Esprit

« Une œuvre uniquement missionnaire » Eugénie Caps

Artisans de paix !

Artisans de paix !

La paix, la joie, le droit, la justice, la bonne nouvelle c’est que le Prince de la Paix est venu habiter parmi nous ! Comment résonnent ces messages d’Espérance dans notre aujourd’hui, dans notre cœur et dans notre monde ? Nous vivons dans la violence, les guerres, la peur, l’inquiétude et la méfiance entre personnes et entre pays. Cependant, la paix est une demande populaire partout dans le monde. Mais le problème est que la paix est devenue un slogan pour beaucoup de pays, d’institutions, d’organisations et de personnes.

Souvent dans nos intercessions nous « Prions pour la paix » nous aussi. Est-ce devenu un slogan pour nous ? Une formule ? Cela peut être une déformation qui nous guette. N’attendons pas « tout » des autres. Nous devons donner l’exemple, jetons des semences de Paix d’abord là où nous vivons, sinon ce que Jésus a reproché aux pharisiens dans l’Évangile nous guette : « Ils disent et ne font pas ». Cf. Mt 23, 3. N’attendons pas d’être, d’avoir « de grandes responsabilités internationales quelconque ou d’être nommés négociatrices ou négociateurs de Paix dans je ne sais quel conflit. L’horreur ne tombe pas du ciel. Elle naît de blessures, de rejets, de discriminations, d’intolérances, de violences, de frustrations, d’injustice et d’humiliations.

Le Pape François ne nous a-t-il pas invités dans ses Lettres à « embrasser l’avenir avec espérance » et à « réveiller le monde », « à agir autrement, à aimer le monde comme le Seigneur l’aime, à être des témoins de la transcendance, des personnes qui soient sel de la terre et lumière du monde,cf. Mt 5, 13-14, qui soient levain dans la pâte, cf. Mt 13, 33 ». Nous partageons la mission du Seigneur qui nous envoie proclamer la Bonne Nouvelle à toutes les nations : Dieu nous aime et nous sommes tous frères et sœurs. Il suffit d’aimer ! De porter le témoignage de l’Amour, car nous savons que l’Amour désarme.

Voilà le message de Noël : la paix, l’Amour incarné. C’est dans l’Enfant-né dans une étable, que le Très-Haut se dévoile. Sans défense, plus pauvre que les plus démunis, impuissant comme tout nouveau-né. En Jésus, Dieu se livre à nous en enfant désarmé. Que l’amour des autres nous accompagne chaque jour ! Que nous soyons des artisans de paix à longueur d’année ! Et alors, il fera Noël chaque jour, pour la plus grande joie de Dieu et des hommes de toute la terre.

Extrait de la lettre de Sœur Monica Méléard, du bulletin Entre-nous Noël 2018.

Dernières Actualités

« Prête à tout et contente de tout »

Soeur Paula Toti Caluvi, Spiritaine angolaise, en mission au Mozambique à Itoculo, nous partage sa joie de découvrir le Peuple mozambicain à travers l’éducation des jeunes filles.

Habitées par un espoir têtu !

Soeur Agnès Simon-Perret, Spiritaine française en mission aux Philippines à Iligan, nous partage l’histoire d’une maman Bajau en lutte pour la vie et la dignité de sa famille.