Sœurs Missionnaires du Saint-Esprit

« Une œuvre uniquement missionnaire » Eugénie Caps

Disciples Missionnaires

Disciples Missionnaires

Le jour arrive, la Pentecôte ! Ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. Actes 2, 1-4.

Un grand vent, des langues de feu, c’est sans doute la confusion et en même temps la stupéfaction ! Cependant ils réalisent ce qui se passe. Les disciples accueillant alors l’Esprit Saint sont emportés dans une entreprise missionnaire aussi imprévue que surprenante « ils furent tous remplis du Saint Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues ». Actes 2, 4.
L’Esprit Saint c’est le don de Dieu par excellence ! Que peux-t-on recevoir de plus grand, de plus précieux. « Si tu savais le don de Dieu » ! dit Jésus à la Samaritaine. Cette femme qui se cachait, s’isolait, s’est affranchie. Elle a cheminé avec Jésus, mais aussi avec l’Esprit puisqu’ils sont Un avec le Père, pour redécouvrir les paroles de ces ancêtres qui tout d’un coup deviennent révélations « Ne serait-ce pas le Messie ? ». Elle devient, une « nouvelle créature », une « disciple-missionnaire ».

« Dieu, qui fait toutes choses nouvelles,
Quand passe le vent de l’Esprit,
Viens encore accomplir tes merveilles, aujourd’hui ». Cf. P. Gelineau.

Dieu source de Vie, souffle de Vie Maranatha ! Viens fais de nous des créatures nouvelles, ouvre nos cœurs à ta Puissance !
Quels que soient nos verrouillages, quelles que soient les portes et les fenêtres fermées, le Ressuscité qui nous donne son Esprit, sait se faire présent pour faire de nous des créatures nouvelles, des gens qui n’ont plus peur. Il nous donne Son Esprit en plénitude. Cet Esprit qui est Amour, qui nous projette en dehors de nous-même pour aller à la rencontre des autres, des messagers qui témoignent, qui sèment l’Espérance. Cet Esprit fait de nous aussi des « disciples missionnaires », tout comme les disciples et la Samaritaine.

Des Disciples Missionnaires, c’est ce que nous sommes,
– Laisserons-nous passer ce temps favorable, ce temps de la Pentecôte, sans nous ouvrir à son Esprit ?
– Laisserons-nous l’Esprit démasquer nos lâchetés, nos compromissions avec le mal ?
– Laisserons-nous de la place à l’Esprit dans nos cœurs ?
– Laisserons-nous l’Esprit nous révéler ce que le Seigneur attend de nous aujourd’hui et demain ?
Lui laisserons-nous la place ?

Oui, ouvrons la porte à l’Esprit. Laissons-nous emporter par son souffle.
Il est vrai que si nous regardons avec nos yeux, à notre aspect extérieur, nous ne voyons que des vases de terre fragiles, mais par la foi, nous pouvons voir au-delà des apparences, nous pouvons voir le trésor inestimable que nous portons à l’intérieur de ce vase. Ce trésor c’est l’Esprit de Dieu, l’Esprit de vérité, le consolateur, la toute-puissance venue de Dieu. Chacun peut donc rencontrer au plus profond de lui ces forces insoupçonnées qui lui donneront d’avancer.

Extrait de la lettre de Sœur Monica Méléard, du bulletin Pentecôte 2019.

Dernières Actualités

4 nouvelles Spiritaines consacrées pour la Mission

Elles étaient 4 jeunes femmes, en ce lundi de Pentecôte 2019, à prononcer leurs premiers vœux dans la Congrégation des Sœurs Missionnaires du Saint-Esprit. Cliquez pour découvrir cet évènement en images.

Soigner par la Médecine naturelle

Soeur Rosenir Soares, Spiritaine brésilienne, missionnaire en Angola, au service des malades grâce à la médecine naturelle. Cliquez pour en savoir plus…